Mini et moi
12e mois

Quelles chaussures pour petits pas et petits pieds

Mini s’amuse à arpenter l’appartement en se hissant à chaque meuble et vous l’imaginez déjà dehors à vouloir cavaler dans les rues. Avant donc de jeter votre dévolu sur la petite paire de chaussures trop canon, nous vous proposons quelques petits détails à prendre en considération :

La semelle doit être suffisamment souple, (pour pouvoir la manipuler facilement!) notamment pour pouvoir la manipuler facilement!)

Pour les petits pieds ronds et larges, la chaussure ne doit pas être trop resserrée au niveau des orteils, privilégiez donc des bouts ronds.

La cheville doit pouvoir être libre pour que le pied puisse s’articuler convenablement avec le tibia, sans être verrouillé.

Nous tenons à vous préciser, encore et encore, que le port de chaussures est à privilégier à l’extérieur hein! À la maison, c’est pieds nus! Nous vous encourageons si cela n’est pas déjà fait  à consulter La marche”!

 

Le saviez-vous ?

 

En arpentant la pièce et en se rendant d’un meuble à l’autre, Mini s’essaie au petit crabe et met en place, dans sa verticalité, la dissociation du côté gauche et du côté droit, et vice versa.

Cet exercice permet alors à Mini de délier ses mouvements: il écarte sa hanche pour engager sa jambe et amorcer son pas, puis rassemble l’autre jambe pour pouvoir réitérer un autre pas.

Le déliement de chaque articulation entre elles va assurer une meilleure maîtrise tonique dans ses postures, sa gestuelle.

Ceci entraîne donc de plus en plus d’aisance, et renforce la confiance que Mini peut avoir dans son corps!

Si Mini est coincé dans une chaussure trop lourde ou encore lui limitant ses ressentis, son aisance n’en sera que ralentie.

Une thématique à aborder ? Posez ici vos questions !