Mini et moi
parler avec bébé

Parlons donc à ce ventre rond!

Vous êtes enceinte mais accaparée par votre vie personnelle et votre travail, vous ne prenez pas forcément le temps de parler à votre bébé qui est en vous ? Il est encore si petit, et il ne donne peut-être pas encore de coups alors il vous paraît impossible voire inutile de communiquer avec lui ? Détrompez-vous !

 

Des sensorialités in utero

Dès les premières semaines de grossesse, les sensorialités de votre Mini se développent. À commencer par le tact vers 2 mois : Mini ressent le liquide amniotique sur sa peau, il peut commencer à sucer son pouce et à réagir à vos caresses.

Puis vient l’olfaction et le goût que Mini expérimente aussi grâce au liquide amniotique. En effet, ce liquide a une odeur et un goût qui peuvent varier en fonction de votre alimentation. Mini sent donc le liquide et le boit en permanence.

Vient ensuite l’audition vers 5 mois. C’est le sens le plus aiguisé du fœtus car dès le début de la grossesse il est en présence des sons « intérieurs » du corps de la mère : digestion, battements du cœur, respiration. Petit à petit le fœtus va distinguer les sons extérieurs et un autre son particulier… celui de votre voix, à vous, mamans ! Ce son est particulier car Mini  l’entend à la fois de l’intérieur et de l’extérieur. Il a été montré que les bébés reconnaissent très bien la voix de leur mère à la naissance.

Vers 7 mois, la vision se met en place. Mini ouvre les yeux mais il ne peut distinguer que des ombres ou des lumières fortes.

Ainsi, le fœtus a déjà des sensations ! Et à la naissance, ses appareils sensoriels sont fonctionnels.

 

Communiquons avec Mini !

Vous pouvez donc communiquer avec votre Mini :

– Par le toucher : vous pouvez masser votre ventre ou demander à papa de faire le massage !

– Par la voix : parler à votre enfant est important pour le développement de son acuité auditive mais aussi pour votre relation. Marion, orthophoniste vous en parle: Grossesse : les premières communications !

 

Pour aller plus loin...

 

Cela vous paraît toujours saugrenu de parler à votre ventre ? On vous donne quelques pistes !

Vous pouvez expliquer à votre Mini ce qui vous entoure, ce que vous vivez au quotidien.

Mini ressent vos émotions alors vous pouvez lui expliquer que vous êtes joyeuse, ou triste. Mettre des mots sur ce que vous ressentez c’est déjà lui apprendre les émotions !

Si un autre enfant ou le papa vient lui faire coucou, vous pouvez les présenter aussi !

 

La parole est importante pour le papa car il ne vit pas la grossesse de la même façon que vous : il n’expérimente pas des changements du corps, les coups de pieds de Mini et tutti quanti. Alors parler à Mini peut permettre au couple, et encore plus au père, de réaliser qu’un bébé (votre Mini !) est bel et bien là ! C’est aussi faire une petite place au père dans cette période privilégiée que vous vivez et qui reste très mystérieuse pour le papa.

Allez hop, on parle à Mini bien au chaud dans votre ventre !

 

Jeanne RIBIERRE – Psychologue spécialisée en périnatalité

Une thématique à aborder ? Posez ici vos questions !