Mini et moi
18 – 21 mois

Nouveaux conseils autour du langage !

Aujourd’hui, nous revenons avec de nouveaux conseils concernant la mise en place du langage chez votre Mini. 

Il faut, dans la mesure du possible, que vous lui parliez avec des phrases simples de structure affirmative: Dites « assieds-toi » plutôt que « ne reste pas debout » . En effet , il faut savoir que votre mini n’a pas la faculté dans ses premières années de vie de comprendre la négation. Celle-ci n’arrivera que bien plus tard, lorsque son cerveau sera suffisamment mature.  

Ainsi quand vous lui dites « ne touche pas au téléphone », son cerveau retient touche- téléphone et en découle l’action que vous ne vouliez surtout pas. Ce n’est pas une façon de vous défier ou quoique ce soit de ce style, son cerveau traite juste l’information comme il peut. 

Un petit exemple à votre attention: si je vous dis « ne pensez pas à une fraise ». A quoi avez-vous pensé ? Avouez-le à « une fraise ». Ainsi le cerveau de votre mini fonctionne comme lors de cet exemple, il n’est simplement pas capable de traiter la négation. 

Un autre petit conseil, il vaut mieux dire « Stop » que Non. En effet, le stop indique à votre mini que vous voulez qu’il cesse son action : celui-ci l’interpelle directement. Le non, quant à lui, est souvent énoncé sur un ton de reproche qui fait naître chez votre mini des émotions désagréables et engendre du stress. 

Une fois, le stop énoncé et votre mini interpelé , il vous faut lui dire simplement ce que vous attendez de lui. Par exemple, au lieu de dire « non ne touche pas au vase », vous pouvez dire « stop, le vase est fragile, il pourrait se casser ». Vous pouvez également lui proposer une alternative en lui disant par exemple: « je vois que tu as envie de toucher à la prise électrique, c’est très dangereux, viens plutôt toucher ces jolis tissus » . Bien entendu, ce n’est pas un outil magique et votre mini aura besoin que vous lui répétiez  encore et encore. 

C’est un vrai travail de l’esprit que de parvenir à produire des phrases affirmatives et à limiter l’utilisation du « non » mais cela dénouera de nombreuses situations pouvant être conflictuelles avec votre mini. 

Le saviez-vous ?

 

Les neurones miroirs sont une catégorie de neurones qui servent à imiter les actions vues (et donc les paroles entendues) mais jouent également un rôle dans le déchiffrage des intentions et émotions d’autrui. 

Ils entrent donc en action quotidiennement quand votre mini vous observe: ses neurones miroirs se mettent en action et entraînent des apprentissages implicites qui font que naturellement tout ce que vous dites a un impact sur le développement langagier ultérieur de votre mini. 

Alors soyez positif et vous serez ravis de voir que votre mini le sera aussi. 

À vous de jouer! 

Léa Hélias- Orthophoniste

Une thématique à aborder ? Posez ici vos questions !