Mini et moi
diversification végétarienne
6e mois12 – 15 mois

Diversification végétarienne : comment s’y prendre?

Un Mini végétarien, c’est possible comme on vous l’explique ici:  Un Mini végétarien ? oui c’est possible mais… Voici quelques conseils pratiques pour introduire une diversification végétarienne. Ils s’adressent aussi à toutes les  mamans qui souhaitent expérimenter, sans forcément faire adopter à leur Mini, un régime végétarien strict. Ça peut être tout simplement une manière de varier les plaisirs 😉 !

 

Mises en garde

Pour introduire une diversification végétarienne, il est indispensable de de se faire conseiller par un pédiatre spécialiste. Car une diversification végétarienne improvisée peut provoquer une anémie, des problèmes de croissance et/ou des problèmes neurologiques.

Pour aider votre pédiatre, il serait utile de tenir un journal alimentaire détaillé. Cela permettra d’évaluer la quantité et la qualité des aliments consommés par Mini et par conséquent évitera des carences de nutriments essentiels pour sa croissance et son développement.

Les informations de cet article ne remplacent en aucun cas les conseils et les traitements de votre médecin. Les conseils de votre médecin doivent être respectés.

 

Jusqu’à 6 mois, le lait maternel ou infantile  = aliment n°1 de Mini !

On ne le dira jamais assez ! Tous les nourrissons végétariens, végétaliens ou non ont besoin de lait, idéalement maternel, au moins les premiers six mois de vie.

Le lait végétal ne peut pas remplacer le lait maternel. Il pourra être inséré seulement après les 6 mois révolus de Mini. Vous pourrez l’utiliser comme collation entre les repas principaux ou ajouté aux repas mixés du midi ou du soir.

À partir de 6 mois il est possible d’introduire le lait d’amande, le lait de riz puis le lait au millet. Pour le lait de soja, il faudra attendre les 1 an de Mini.

 

Entre 4 et 6 mois, commençons par les légumes puis les fruits

Comme pour une diversification classique, nous conseillons de commencer par introduire les légumes mixés (texture lisse sans ajout de sel). Une cuillère à deux cuillères par jour au début puis augmentez progressivement les quantités jusqu’à 100g.

Puis faites de même pour introduire les fruits. Commencez par la pomme cuite mixée et la poire mixée qui sont plus faciles à digérer. On vous recommande de ne pas ajouter de sucre.

L’aliment principal reste le lait maternel ou infantile à la demande, selon l’appétit de Mini.

 

À partir de 6 mois, variez le plus possible les céréales

Concernant les féculents, commencez par l’introduction de céréales sans gluten comme le riz, maïs, tapioca, millet.

Selon l’appétit de Mini, après quelques semaines de déjeuner diversifié, il est possible de proposer féculents et/ou légumes et fruit au diner.

Les céréales ont une teneur non négligeable en protéines nécessaires au développement de Mini : amarante, avoine, blé, boulgour, orge, riz,  seigle, quinoa. Elles en contiennent de 7 g (riz) à 17g (avoine) pour 100g de céréales.

Dans la soupe ou purée de Mini, vous pouvez remplacer la pomme de terre, moins riche en protéines, par ces céréales plus protéiques.

 

Entre 6 et 12 mois : quelles sources protéiques introduire ?

Petit à petit la texture change : on passe du mixé lisse au mouliné puis aux petits morceaux.

Les féculents, légumes, fruits sont présents le midi et le soir : 200g de plat principal midi et soir selon l’appétit de mini + 2 x 90g de fruits bien murs ou moulinés cuits par jour. À partir de 7 mois, ajoutez une cuillère à café d’huile végétale par repas.

Pour nos Minis végétariens, pour remplacer la viande ou le poisson, il est alors possible d’introduire progressivement :

  • des œufs : ¼ d’œuf
  • du fromage (20g d’emmental râpé fondu, ou fromage frais) dans un plat avec des céréales ou étalé sur du pain quand Mini accepte le pain en morceaux.
  • des légumes secs

On choisira comme légumes secs les lentilles décortiquées ou les petits pois que l’on préparera avec des céréales pour garantir la consommation de tous les acides aminés essentiels.

Par exemple : ¼ de petits pois et ¾ de riz.

Attention : la quantité de légumes secs doit être introduite progressivement et selon la tolérance digestive de Mini. En effet, ils peuvent provoquer des coliques mais il est possible d’atténuer ce désagrément en laissant tremper les légumes secs 24 heures dans de l’eau et en changeant régulièrement l’eau de trempage. Les légumes secs doivent être mixés les premiers temps. Laisser reposer après avoir mixé les légumes secs afin que l’air issu du mixage se soit échappé pour ne pas provoquer des gaz intestinaux chez Mini.

 

On le répète, jusqu’à ses 1 an, le lait maternel ou infantile reste une base essentielle de l’alimentation de Mini !

 

Le saviez-vous ?

 

Quelles combinaisons d’aliments privilégier ?

Pour donner tous les acides aminés essentiels à la croissance de mini, nous vous recommandons:

céréales + légumineuses : par exemple : riz + petits pois ou pois chiches + semoule ou houmous + pain

pain + fromage ou céréales + fromage

Pour faciliter l’absorption du fer contenu dans les légumes verts, nous vous proposons:

– légumes riches en fer + fruit source de vitamine C  au cours du même repas.

 

Et le soja, aliment tant évoqué ?

Après un an, d’autres aliments végétariens peuvent être introduits : le lait de soja,  le tempeh (soja fermenté), le tofu. Il est possible de préparer par exemple une délicieuse  purée de pommes de terre avec du lait de soja.

Il faudra attendre 3 ans pour le seitan.

 

N’oublions pas les oméga 3 !

De un an à deux ans, deux cuillères à café par repas d’huiles végétales riches en omega seront ajoutés en fin de cuisson.

Pour enrichir l’alimentation en omega 3, il est alors judicieux de préparer un mélange de 500ml d’huiles végétales dans un récipient hermétique à l’abri de la lumière avec les proportions suivantes : 400ml d’huile d’olive + 100ml d’huile de lin très riche en omega 3.

Les fruits secs comme les amandes, noix et noisettes peuvent être proposés à mini en poudre à partir de 9 mois et en petits morceaux à partir de 12 mois selon la tolérance digestive et la déglutition de mini.

En bref, à vous de jouer  avec sérénité ! Ce sont des recommandations : votre mini peut sembler un peu en retard ou en avance, aucun stress à avoir, il vous guidera !

Pour découvrir de délicieuses recettes végétariennes faciles et rapide à préparer : restez connectés, elles arrivent bientôt !

 

Pauline Raoul – Diététicienne-nutritionniste

Une thématique à aborder ? Posez ici vos questions !