Mini et moi
crevasse d'allaitement
1er mois

Crevasse d’allaitement, quésako ?

Voilà maintenant quelques jours que vous allaitez et malheureusement les crevasses rendent difficile votre allaitement ? Qu’elles soient apparues dès les premières tétées ou une fois Mini et vous rentrés à la maison, elles peuvent mettre en péril votre allaitement et  vous empêcher de profiter de ce moment qui devrait être intense et apaisant.

 

La crevasse : qu’est-ce que c’est ?

La crevasse d’allaitement est une gerçure du mamelon. Si votre mamelon est très rouge ou qu’il a de petites lignes rouges à sa surface ou bien des fissures, il est fort probable que vous ayez une crevasse. Une douleur au niveau du mamelon pendant les tétées peuvent également être un signe avant-coureur d’une crevasse.

 

Il existe 2 causes aux crevasses d’allaitement

La crevasse d’allaitement ça n’est pas si simple car elle a différentes causes, parfois co-existantes. Et comme dans l’allaitement on est 2, elle peut venir de vous ou de votre Mini.

Vos crevasses sont apparues tardivement (>1 à 2 semaines) ? Alors elles sont probablement dues à une mycose autrement appelée “candida”. Présente sur votre mamelon, elle crée l’irritation souvent accompagnée d’un muguet (plaques blanches et inflammation) dans la bouche de votre Mini. Il faudra alors consulter pour être traitée par antifongiques.

Vos crevasses vous accompagnent depuis la naissance de votre Mini ? Elles peuvent être dues à une mauvaise prise en bouche de votre mamelon par Mini. En voici quelques exemples:

  • Mini peut avoir des difficultés à faire ressortir sa langue à cause d’un frein de langue trop important qui retient sa langue, allant parfois jusqu’à lui donner une forme de cœur
  • Peut être qu’il n’ouvre pas bien sa bouche ou tourne mal sa tête, ce qui l’empêche d’être dans le bon axe pour attraper le sein. Un petit tour chez un ostéopathe serait alors bienvenu!

N’hésitez pas à demander à votre sage-femme de vous expliquer comment savoir lorsque votre Mini est dans une bonne position pour téter sans vous créer de crevasses.

 

Que faire en cas de crevasse d’allaitement ?

Surtout, ne vous découragez pas ! Les crevasses peuvent être très douloureuses mais elles ne sont pas une fatalité. Et il serait regrettable qu’elles soient la raison de l’arrêt de votre allaitement.

La première chose à faire est de contacter votre sage-femme. Elle vous proposera une consultation d’allaitement de façon à observer votre Mini lors d’une tétée. Cela lui permettra de déterminer la cause de vos crevasses d’allaitement et de vous proposer ensuite le bon traitement.

Pensez aussi à varier les positions d’allaitement, comme nous vous l’expliquons dans notre article Crevasses : petits conseils pour les éviter.

 

Anne-Gaëlle ZEGHBIB – Sage-femme

Une thématique à aborder ? Posez ici vos questions !