Mini et moi
30 – 36 mois

La catégorisation: une phase !

Aujourd’hui, nous allons aborder la catégorisation c’est-à-dire la faculté que votre mini a d’organiser le monde qui l’entoure dans son cerveau. 

Catégoriser le monde permet à votre mini de mieux le comprendre. C’est ainsi qu’iI fait des regroupements inconscients de la réalité en ensemble d’objets (véhicules/ animaux…), de personnes (connues/inconnues), d’endroits (la maison/le jardin/ la nounou..) et même d’événements (le repas, le coucher, le bain…) .

C’est une capacité essentielle pour le développement du langage de votre mini. C’est par ce processus qui dure de très longues années s’affinant au fil du temps qu’il parvient à structurer sa pensée.

En effet, cela permet à votre mini d’aller du global au plus précis c’est-à-dire qu’il fait d’abord par exemple une grande catégorie pour les aliments puis au fil du temps apparaît la catégorie des fruits qui finira par elle aussi se découper en plusieurs catégories fruits à pépin/ à noyau…

Tout ce processus permet à votre mini d’être plus précis dans son langage au fil du temps : c’est ainsi qu’il pourra trouver le mot le plus adéquat pour exprimer sa pensée. Par exemple, il ne parlera plus d’une « fleur » chaque fois qu’il en croisera une mais il saura au fil du temps, vous donnez le terme exact « rose », « coquelicot »…

Mais cette phase de catégorisation chez votre mini peut également entraîner quelques situations embarrassantes c’est-à-dire notamment quand toutes les femmes deviennent des «mamans », tous les hommes des «papas ». Votre mini sait sans aucun doute que vous êtes ses parents: il essaie simplement de mieux comprendre le monde qui l’entoure et cela est d’une importance fondamentale pour son développement langagier ultérieur.

Vous pouvez développer cette faculté très simplement au quotidien en proposant quelques activités adaptées à votre mini en fonction de son âge :

– des classements d’objets par forme, couleur ou même grandeur

– une recherche d’intrus parmi 4 objets (puis 4 images , un peu plus grand) : par exemple 3 fruits et un animal en demandant à votre mini « quel est celui qui est différent? Qui ne va pas avec les autres ?»

Le saviez-vous ?

C’est une faculté que votre mini acquiert bien avant ses premiers mots. Nul besoin de parler pour catégoriser.

En effet, dès sa naissance et de façon progressive, votre mini catégorisera le monde qui l’entoure. Ainsi il reconnaîtra les personnes qu’il connaît et les inconnus, il reconnaîtra l’odeur de votre sein ou le biberon, saura que son lit est le lieu où il dort.

La catégorisation est en fait fondamentale pour que votre mini se crée des repères qui lui sont propres.

Catégorisez bien !

Léa Hélias- Orthophoniste

Une thématique à aborder ? Posez ici vos questions !